peeling-une

Le Peeling

Une technique révolutionnaire

Les peelings dermatologiques représentent un vaste panel de techniques réalisées par le dermatologue au sein de son cabinet pour stimuler de façon naturelle l’exfoliation des cellules cutanées en utilisant des solutions chimiques adaptées. Le but est de stimuler les cellules souches situées dans les couches plus profondes afin d’optimiser l’effet anti-âging ou anti-photo vieillissement en exprimant une peau plus éclatante, plus lumineuse, moins terne, moins friper.

Deux méthodes de peelings sont réalisées au cabinet, les peelings superficiels et les peelings moyens.

.

Le Peeling Superficiel

C’est une technique douce rapide, reproductible, vous permettant de reprendre vos activités immédiatement, souvent il est appelé le peeling du déjeuner. Il améliore le drapé de la peau, plus douce au toucher, moins fripée, moins tâchée avec un réel coup d’éclat. Il faut impérativement réaliser un cycle de 4 séances de peelings superficiels avec un intervalle de trois à quatre semaines et procéder à un peeling d’entretien 1 à 2 fois par an permettant d’optimiser le résultat initial, de pérenniser cet éclat lumineux et de freiner l’impact du temps sur vos épidermes.

Les indications à ce type de peeling sont multiples :

  • réduire l’effet du vieillissement cutané, uniformisation et éclaircissement du teint.
  • Gommer les tâches pigmentaires déclenchées par les expositions solaires répétées ou bien les pigmentations post-grossesse.
  • L’acné et les cicatrices post-acnéiques.
  • Resserrement des pores par sebo-régulation.
  • Atténuer les effets du tabac sur la peau.

Un certain nombre de substances chimiques vont être utilisées. Au cabinet, nous privilégions les peelings superficiels à :

  • aAcide glycolique.
  • Acide phytique.
  • Acide kojique.
  • Acide salycilique.
  • Acide lactique.
  • Acide mandélique.

Le peeling à l’acide mandélique, plus récent dans notre pratique, issu de l’amande est réalisable sur des peaux sensibles, réactives, couperosiques et représentent une bonne alternative par rapport aux autres substances.

Les peelings superficiels sont toujours optimisés par la bonne compréhension des mécanismes du photovieillissement, à savoir réalisation d’une photoprotection systématique de mi-mars à mi-octobre en Bretagne Sud en appliquant l’écran solaire toutes les 2 heures y compris dans les situations d’exposition solaire naïve où la consommation solaire est sous-estimée.

Application de dermatoceutiques où cosmétiques actifs matin et soir en continu et en pré-peeling.

L’idéal est de combiner les techniques et dans le cas particulier ajouter des séances de photomodulation sous la forme de LED optimisant les résultats des peelings superficiels.

Le Peeling Moyen

Ce peeling est réalisé avec l’acide trichloracétique et est indiqué pour le photo vieillissement plus exprimé. Ce peeling impose souvent une éviction sociale de 2 à 3 jours en moyenne ou pas.

Il impose une préparation et une photoprotection systématique en soins post-peeling avec les mêmes recommandations que le peeling superficiel. L’idéal est également de combiner ce soin avec d’autres techniques.

Il faut le reproduire une fois par an.

Le Peeling Dépigmentant

Il est indiqué pour les pigmentations du visage survenues sur des peaux très réactives à la moindre exposition solaire, soit après une grossesse ou en post inflammatoire.

C’est un peeling moyen, nous utilisons le Melapeel, ou le Yellowpeel bien toléré, efficace et sans éviction sociale. Il est réalisé en 1 cycle, parfois sur des formes plus résistantes un cycle N°2 est souhaitable dans un délai de 1 mois.